collectif-moita-verde

défense des usagers des routes du MOÏTA VERDE

 
  • Accueil
  • > rencontres des violoncelles de Moïta

rencontres des violoncelles de Moïta 10 juin, 2009

Classé dans : — Chipponi @ 13:51

  RENCONTRES DE MOITA   15 EMES   EDITION

 

rencontres des violoncelles de Moïta

 

 

 

 

http://youtu.be/jZvBVX6gjig (à écouter)

Rencontres de Violoncelles de Moïta

14ème édition

12-13-14 juillet 2013

fichier pdf fly_moita20133

 ____________________________________________________________________________________________________________

——————————————————————————————————————————————————————————————

cosi-212x300pietra-di-verde-300x225

Rencontres de Violoncelles de Moïta

13ème édition

Depuis treize  ans, un instrument rassemble dans son canton d’origine des musiciens, des mélomanes, des gens avides de partage et d’échanges, toutes générations confondues.

Filippu Francescu Filippi, son constructeur, aurait-il pu imaginer en 1843 que ce violoncelle « endémique », en bois de noyer, suscite autant d’enthousiasme, d’union et de générosité? Aurait-il envisagé que ce fruit d’une curiosité et d’un intérêt remarquable envers la musique et les techniques de construction devienne l’élément fédérateur donnant aux mots culture, patrimoine, ruralité, festivités, leur sens le plus humain?

 

Restauré en 1999 par Ugo Casalonga, à Pigna, le violoncelle fit son retour au village lors d’une émouvante célébration, entre les Confrères de la Piève di à Serra et de jeunes violoncellistes insulaires emmenés par leurs enseignants.

Comment à la suite de cette belle soirée, est née l’idée de faire se rencontrer pendant trois jours, à Moita mais aussi à Campi, Matra et Pianellu,Pietra di Verde  musiciens, mélomanes, villageois, tous prêts à donner et à recevoir ? Pourquoi tous ces concerts, ces maisons ouvertes, ces mains tendues ?

 

Quand, après ce  premier concert  donné en l’église de Moïta, Paul-Antoine de Rocca-Serra, entouré de quelques musiciens, fit part de son projet de créer, à Moita et dans sa région, un festival de musique  où tous les concerts seraient gratuits, (perchè no?) qui associerait les plus grands interprètes et de jeunes élèves des écoles de musique de la Corse, qui ferait pleinement participer la population à l’organisation de l’évènement, beaucoup trouvèrent cela tout à fait enthousiasmant… et tout à fait irréaliste. Et voilà treize  ans que la fête se répète, avec chaque fois la même somme d’efforts, les mêmes difficultés à surmonter, avec ses moments de haute émotion et ses éclats de rire, avec d’insoupçonnables trouvailles, et la fidélité du public à ce rendez-vous inscrit désormais dans le calendrier de notre vie villageoise à Moïta, à Matra, à Campi, à Pianellu à Pietra di Verde.

 

Donc, que la fête recommence et que vive la musique! Et persuadons-nous que le miracle se prolongera aussi longtemps que, tous, nous voudrons qu’il se prolonge.

(PMF)

 

    Cette année fut encore magique ,six concerts exceptionnels ,où vinrent se joindre les amis de ces rencontres mélangeant,voix, guitares, piano, saxophone, et chants polyphoniques.

 

Pour finir en clôture par une somptueuse représentation du « Cosi Fan Tutti «  de W Mozart ,mise en scène par Philippe Guerrini ? Interprétée  par  6 chanteurs du Conservatoire de Corse,  accompagnés d’un piano et de 3 violoncelles, qui se mirent  au service de Mozart et Da Ponte ,avec ce qu’il faut d’humour, de poésie et de musicalité pour une soirée qui restera  inoubliable.

 

Sur l’ensemble des six représentations plus de 2000 personnes furent littéralement  enchantés par les prestations et la qualité  de tous ces intervenants. .

La dernière soirée à Moita à  vu plus de cinq cent personnes assister  à cette somptueuse représentation du « cosi ». 

Merci à toutes et tous et l’année prochaine.

SC

 

« Cosi fan tutte …. Quelle soirée et quel spectacle !!!
La qualité et la prestation des chanteurs et des musiciens m’ont littérairement époustouflé !!
Parler simplement de succès serait minimiser ces rencontres, car c’était encore bien plus que cela.
Merci très sincèrement aux artistes et aux organisateurs de nous avoir fait vivre cet intense moment de bonheur.
« 

JFC

 ———————————————————————————————————————————————–

 

 

Cette année, le violoncelle fait la part belle à la musique vocale : qu’elle soit, lyrique, Jazz ou  nustrale, il y en aura pour toutes les oreilles, et tous les plaisirs.

 

Bien sûr, on retrouvera également les ingrédients qui font la saveur de ces rencontres : une ambiance que l’on doit à tout une équipe de « chevilles ouvrières », du musicien au plus modeste débrouillard ; côté archet,  l’Ensemble de Violoncelles, une dizaine de musiciens autour du noyau dur du festival que forment Paul Antoine de Rocca Serra, Frédéric Audibert, Guillermo Lefever, Frédéric Lagarde et Anne Lise Herrera, liés par l’amitié et l’envie de partager la musique ; Le Grand Ensemble, formation intergénérationnelle d’environ 25 participants, où les plus petits violoncellistes jouent avec les plus grands…

Tous ont à cœur de partager le plus largement possible ces Rencontres, en conviant chaque année de nouveaux amis et musiciens à les rejoindre dans cette aventure.

 

Côté nouveauté, pour la première fois cette année, un opéra lyrique « Cosi Fan Tutte » de W Mozart sera donné sur le Stade de Moita dimanche 15 juillet 2012 ces trois jours de festival sont un peu plus avancés dans l’été : le violoncelle se ferait-il cigale ?

 

Et comme tout finit en chanson, les Cafés Concerts reviennent dimanche soir à partir de minuit, »café concert «  chez Marie pour un bœuf final avec tous les musiciens des  Rencontres.…

 

Le Programme

 

Vendredi 13 Juillet 2012

 

21h00 – MOITA  – Eglise

 

Soirée d’Ouverture

« VIOLONCELLES ET PIANO »

Avec l’Ensemble de Violoncelles.

 

 

                       Samedi 14Juillet 2012

 

 15H30– PIANELLU  – Eglise

 

« GRAND ENSEMBLE »

Le Grand Ensemble  de violoncellistes et l’Ensemble de guitares d’Emil Tamagna.

 

 

 

21H 00 – PIETRA DI VERDE – Eglise

 

« LE VIOLONCELLE ET SES AMIS»

 

                              Dimanche 15 juillet 2012

 

11h –      CAMPI Chapelle

 17h 30   MATRA

Polyphonie de Bach à la confrerie.

21h 00 – MOÏTA – Stade

Opéra « Cosi Fan Tutte » W Mozart

 

 

23h30 – MOÏTA – Bar Chez Marie

Café Concert

 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

 

————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-————————————————————————————————————————-affichemoita20101.jpg Les 11 ème rencontres les 10 au 11 juillet 2010

Samedi 10 juillet2010-07-

14H 30EGLISE DE MOÏTA

ENSEMBLE DE VIOLONCELLES DE MOÏTA

« O VOS OMNES »

17H EGLISE DE MATRA

RENCONTRE DU SOLEIL LEVANT

« ECHANGE VIOLONCELLES_ JAPON »

 

21HEGLISE DE PIANELLU

« CANT’IN CELLI »

AVEC L’ensemble de violoncelles de MOÏTA et Sébastien TRAMONI

« Chansons Corse »

 

Dimanche 11 juillet 11 HChapelle de CAMPI

TRIO ELIXIR

« ELIXIR A LA SOURCE »

MUSIQUECORSE CONTEMPORAINE .

 

15H30EGLISE DE MOÏTA

grandorchestre de Violoncelles

« lesvioloncelles de 7 à 77 ans »

 

18H30EGLISE DE MOÏTA

« REQUIEM DE FAURE »

avec l’ensemble des violoncelles de Moïta

et les cœurs du conservatoire Henri Tomasi

 

 

.photovioloncelles.jpg

 

 

 

 

 

.

————————————————————————————————————————

 

 

2009

pdfprogrammemoita09web.pdfpdf affichemoita09web11.pdf

 

Présentation et programme

 

Les Rencontres de Violoncelles fêtent leurs dix ans d’existence en 2009. C’est pour nous l’occasion de mesurer le chemin parcouru, de revivre des bons moments, d’exprimer la joie d’avoir été accueillis dans la Piève sur cette belle durée, avec toujours plus de gentillesse, de motivation, d’attente, et de désir d’échange. Nous voudrions pour ces dixièmes rencontres, toujours plus de densité, de passion, d’émotion, d’étourdissement, d’audace, de créativité, et bien sûr de convivialité, voire de complicité avec les habitants de la Piève.

Notre programmation s’articule donc sur plusieurs plans :

 

1.CONCERTS

Ils sont, bien entendu, la raison d’être de ces Rencontres. On retrouvera les temps forts qui font le succès de la manifestation depuis toutes ces années :

 

EN SOIREE

  • une grande soirée Concertos mettant en valeur le grand répertoire international du Violoncelle, avec orchestre ;
  • une soirée dédiée à la voix, avec un programme qui ira de l’opéra à la chanson corse avec des artistes insulaires accompagnés par un orchestre de 20 violoncelles ;
  • une soirée musique de chambre, véritable rampe de lancement du festival, avec un programme présentant les « tubes » de la musique de chambre, du solo à la formation à 10 ;

 

EN JOURNEE

  • Le Parcours du Village, un concert itinérant multi générationnel pour découvrir le village en musique ;
  • un concert jeunes talents, où l’on pourra entendre la « Génération Moita », des violoncellistes aujourd’hui jeunes adultes que l’on a pu voir évoluer dans les Rencontres depuis 10 ans ;
  • une Carte Blanche à Anne Lise Herrera, musicienne insulaire au violoncelle polymorphe et baroudeur : c’est le concert donné à lachapelle de Campi qui a toujours représenté, de par son horaire, sa localisation, sa programmation, l’espace de surprise du festival

2.ANIMATIONS

C’est unpeu la nouveauté de ces Rencontres, un espace créatif, original et ouvert, et surtout festif revendiqué

 

  • Les Cabarets-violoncelle : le bar de Moita hébergera un piano, des partitions, des pupitres. A certaines heures, on y retrouvera le quatuor Tamagna ou le duo Question de Temps, piliers d’une scène ouverte à tous les musiciens du festival
  • Les Celloctambules : à minuit au détour d’un chemin, des histoires se racontent en musique et en mouvement (avec la compagnie Les Gens d’Air)
  • Le Défilé des Natur’Elles : « Les Musicales » une mode créative, récup’, musicale et loufoque, en parade sur une bande son de Tommy Lawson et Anne Lise Herrera
  • U Ballu : un rendez-vous ouvert à tous pour s’initier au quadrille et autres danses traditionnelles (avec l’association A Riesciuta)

 

3.CONFERENCES

L’occasion de discuter culture, histoire et patrimoine : avec Paul Filippi (« Filippu Francescu Filippi, père du Violoncelle de Moita ») et Jean Charles Adami (« Les Confréries en Corse »)

 

4.PROJECTIONS

Deux documentaires produits par Mareterraniu, l’un portrait de Cesar Vezzani, le ténor bastiais du début du XXème siècle considéré comme le Caruso Français « Cesar Vezzani, le Merle Blanc » (film de Paul Rognoni), l’autre sur les Poètes et joutes de la tradition orale en méditerranée : « Gara Nostra » (film de Louis Wallecan) 5.EXPOSITIONS

Une autre façon de donner à voir tout les éléments qui composent ces Rencontres…

 

  • « Moita, 10 ans – déjà ? » Affiches du festival, films en boucle, livre d’or, boutique et cartes postales -lieu à définir
  • « L’instant d’une Note », photos de Jean André Bertozzi, travail en résidence pendant le festival 2006 – lieu à définir
  • « La Pieve s’expose » la microrégion regorge d’artistes, qui ont un espace dédié- lieu à définir
  • « Luthiers et facteurs d’instruments : L’ART-isanat »(avec Bernard Camurat, Christian Magdeleine, Emil Tamagna, Ugo Casalonga etc… )- journée du samedi, Moita Capasantu

 

A travers ces différents axes de programmation, ce sont les occasions et les façons de se rencontrer que nous voulons multiplier, et donner à chacun, musicien, mélomane, vieux ou jeune du village ou simple passant, de vivre à sa façon les trois journées de ces dixièmes rencontres.

 

Vendredi 3 juillet

 

  • 20h, place de Pianellu

« Question de Temps » duo de chansons originales

Delphine au violoncelle, Jean Bruno à la guitare, et leurs deux voix conjuguées

  • 21h, Eglise de Pianellu

« Soirée d’Ouverture »

 

Ensembles de Violoncelles : Villa Lobos, Casals, Dvorak

Direction : Marcel Bardon

 

CREATION MONDIALEConcerto di a Serra pour 4 violoncelles et orchestre à cordes de Jean Michel Giannelli (création mondiale)

Solistes : Frédéric Audibert, Frédéric Lagarde, Guillermo Lefever, Paul-Antoine de Rocca Serra

Concerto pour violoncelle et orchestre d’Aram Khatchaturian

Solistes : Marie Thérèse Grisenti et Florent Audibert

Avec l’Orchestre Musica Suprana, direction : Luc Lautrey

 

  • « REQUIEM DE FAURE »

    avec l’ensemble des violoncelles de Moïta

    et les cœurs du conservatoire Henri Tomasi

     

     

    .photovioloncelles.jpg

     

     

     

     

     

    .

    ————————————————————————————————————————

     

     

    2009

    pdfprogrammemoita09web.pdfpdf affichemoita09web11.pdf

     

    Présentation et programme

     

    Les Rencontres de Violoncelles fêtent leurs dix ans d’existence en 2009. C’est pour nous l’occasion de mesurer le chemin parcouru, de revivre des bons moments, d’exprimer la joie d’avoir été accueillis dans la Piève sur cette belle durée, avec toujours plus de gentillesse, de motivation, d’attente, et de désir d’échange. Nous voudrions pour ces dixièmes rencontres, toujours plus de densité, de passion, d’émotion, d’étourdissement, d’audace, de créativité, et bien sûr de convivialité, voire de complicité avec les habitants de la Piève.

    Notre programmation s’articule donc sur plusieurs plans :

     

    1.CONCERTS

    Ils sont, bien entendu, la raison d’être de ces Rencontres. On retrouvera les temps forts qui font le succès de la manifestation depuis toutes ces années :

     

    EN SOIREE

    • une grande soirée Concertos mettant en valeur le grand répertoire international du Violoncelle, avec orchestre ;
    • une soirée dédiée à la voix, avec un programme qui ira de l’opéra à la chanson corse avec des artistes insulaires accompagnés par un orchestre de 20 violoncelles ;
    • une soirée musique de chambre, véritable rampe de lancement du festival, avec un programme présentant les « tubes » de la musique de chambre, du solo à la formation à 10 ;

     

    EN JOURNEE

    • Le Parcours du Village, un concert itinérant multi générationnel pour découvrir le village en musique ;
    • un concert jeunes talents, où l’on pourra entendre la « Génération Moita », des violoncellistes aujourd’hui jeunes adultes que l’on a pu voir évoluer dans les Rencontres depuis 10 ans ;
    • une Carte Blanche à Anne Lise Herrera, musicienne insulaire au violoncelle polymorphe et baroudeur : c’est le concert donné à lachapelle de Campi qui a toujours représenté, de par son horaire, sa localisation, sa programmation, l’espace de surprise du festival

    2.ANIMATIONS

    C’est unpeu la nouveauté de ces Rencontres, un espace créatif, original et ouvert, et surtout festif revendiqué

     

    • Les Cabarets-violoncelle : le bar de Moita hébergera un piano, des partitions, des pupitres. A certaines heures, on y retrouvera le quatuor Tamagna ou le duo Question de Temps, piliers d’une scène ouverte à tous les musiciens du festival
    • Les Celloctambules : à minuit au détour d’un chemin, des histoires se racontent en musique et en mouvement (avec la compagnie Les Gens d’Air)
    • Le Défilé des Natur’Elles : « Les Musicales » une mode créative, récup’, musicale et loufoque, en parade sur une bande son de Tommy Lawson et Anne Lise Herrera
    • U Ballu : un rendez-vous ouvert à tous pour s’initier au quadrille et autres danses traditionnelles (avec l’association A Riesciuta)

     

    3.CONFERENCES

    L’occasion de discuter culture, histoire et patrimoine : avec Paul Filippi (« Filippu Francescu Filippi, père du Violoncelle de Moita ») et Jean Charles Adami (« Les Confréries en Corse »)

     

    4.PROJECTIONS

    Deux documentaires produits par Mareterraniu, l’un portrait de Cesar Vezzani, le ténor bastiais du début du XXème siècle considéré comme le Caruso Français « Cesar Vezzani, le Merle Blanc » (film de Paul Rognoni), l’autre sur les Poètes et joutes de la tradition orale en méditerranée : « Gara Nostra » (film de Louis Wallecan) 5.EXPOSITIONS

    Une autre façon de donner à voir tout les éléments qui composent ces Rencontres…

     

    • « Moita, 10 ans – déjà ? » Affiches du festival, films en boucle, livre d’or, boutique et cartes postales -lieu à définir
    • « L’instant d’une Note », photos de Jean André Bertozzi, travail en résidence pendant le festival 2006 – lieu à définir
    • « La Pieve s’expose » la microrégion regorge d’artistes, qui ont un espace dédié- lieu à définir
    • « Luthiers et facteurs d’instruments : L’ART-isanat »(avec Bernard Camurat, Christian Magdeleine, Emil Tamagna, Ugo Casalonga etc… )- journée du samedi, Moita Capasantu

     

    A travers ces différents axes de programmation, ce sont les occasions et les façons de se rencontrer que nous voulons multiplier, et donner à chacun, musicien, mélomane, vieux ou jeune du village ou simple passant, de vivre à sa façon les trois journées de ces dixièmes rencontres.

     

    Vendredi 3 juillet

     

    • 20h, place de Pianellu

    « Question de Temps » duo de chansons originales

    Delphine au violoncelle, Jean Bruno à la guitare, et leurs deux voix conjuguées

    • 21h, Eglise de Pianellu

    « Soirée d’Ouverture »

     

    Ensembles de Violoncelles : Villa Lobos, Casals, Dvorak

    Direction : Marcel Bardon

     

    CREATION MONDIALEConcerto di a Serra pour 4 violoncelles et orchestre à cordes de Jean Michel Giannelli (création mondiale)

    Solistes : Frédéric Audibert, Frédéric Lagarde, Guillermo Lefever, Paul-Antoine de Rocca Serra

    Concerto pour violoncelle et orchestre d’Aram Khatchaturian

    Solistes : Marie Thérèse Grisenti et Florent Audibert

 

Commenter

 
 

kaedan |
penser partager |
L'amour des tigres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | citoyenprogressiste
| goeland
| Gratte-Ciel Info