collectif-moita-verde

défense des usagers des routes du MOÏTA VERDE

 

le journal de fevrier 11 février, 2009

Classé dans : — Chipponi @ 13:44

 

 

               Le journal de Février 2009

                             ENFIN…

Réunis en session extraordinaire le 20 janvier dernier, les élus départementaux, ont autorisés le Président du Conseil Général a recourir à un emprunt de plus de six millions d’euros afin de faire face aux innombrables dégâts occasionnés par les intempéries de décembre 2008 .

Lors de cette assemblée, il a été établi que 4 points sur notre canton (à Pianellu, Campi et Pietra di Verde), relevant de l’urgence impérieuse, serons traités dans les plus brefs délais.

Ce salut, nous le devons, sans doute, à l’intervention de « Mère Providence » qui a hélas malmené le réseau routier départemental en décembre 2008 et sans laquelle il aurait été plus long et plus difficile d’obtenir la remise en état de nos routes.

Depuis plus de 10 ans, le sort semble s’acharner sur le canton de Moita Verde.

Plus d’une fois, l’urgence a franchi le seuil de nos portes sans toutefois trop inquiéter les instances départementales qui, n’ont apportées de solutions aux multiples « points noirs » qu’avec parcimonie .

.

  • En 1997, la RD 116 à Ampriani a connu un affaissement qui devrait être traité au cours de l’année 2009…

  • Concernant la RD 16,entre Tox et Matra tous les désagréments occasionnés lors des intempéries de 2006/2007 et 2008, devraient être prochainement éradiqués.

  • Sur la RD 17 à Pietra di Verde, il ne manque plus qu’une signature sur l’ordre de service afin que l’entreprise titulaire du marché puisse commencer les travaux sur ce tronçon de route affaissé depuis quatre années , qui est, chaque jour, traversé par les cars de ramassage scolaire.

  Depuis la création de notre collectif, nous n’avons cessé de pointer du doigt la mise en danger des usagers des routes du canton.

Cette avancée nous la devons bien évidemment aux Élus des instances départementales mais également à tous ceux qui regroupés derrière notre collectif n’ont jamais accepté que les routes du Moïta Verde soient abandonnées.

En plus des quatre points déjà cités , treize autres méritent également une attention très particulière ,afin que l’ensemble du réseau routier soit rapidement mis en sécurisé .

Nous restons donc toujours très vigilants quand à l’avancée de ces dossiers.

Élus ou simples citoyens, chacun a su apporter sa pierre à l’édifice et nous les remercions tous très vivement..

                                                                                                 SC /MPC

 

2 Commentaires

  1.  
    MARIE-CATHERINE
    MARIE-CATHERINE écrit:

    Nos routes étaient déjà des « catastrophes »,
    avec les intempéries c’est sûr qu’elles
    ont pu bénéficier du profil « de catastrophes naturelles »….merci à tous.
    Merci à toi Stef de nous tenir au courant
    des évènements successifs et laborieux,
    MC

  2.  
    pantalacci
    pantalacci écrit:

    Merci et bravo pour ton dernier envoi avec les
    photos de nos routes délabrées en cours de réfection ou promises à
    devenir de vraies nationales! Grosses bises à vous trois. PJ et C.
    pantalacci

Commenter

 
 

kaedan |
penser partager |
L'amour des tigres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | citoyenprogressiste
| goeland
| Gratte-Ciel Info